Nettoyage tapis - faire nettoyer son tapis persan a Paris
 
  • Le Nettoyage - la batteuse

    NETTOYAGE TAPIS - LA BATTEUSE photos

    01

    Première étape : Nous déposons les tapis dans une "Batteuse" qui va les secouer pendant plusieurs heures. Le travail effectué par la batteuse est essentiel : En effet, il ne sert à rien de nettoyer un tapis encore gorgé de poussières diverses, le lavage ne serait pas optimal.

  • Nettoyage tapis - Batteuse - Video 1

    NETTOYAGE TAPIS - LA BATTEUSE vidéo

    02

    Première étape : Nous déposons les tapis dans une "Batteuse" qui va les secouer pendant plusieurs heures. A la fin de cette opération, plus aucune poussière n' est présente dans le tapis. Etape cruciale qui représente pas moins de 10% du processus de lavage des tapis d'Orient.

  • Nettoyage tapis - Photos

    NETTOYAGE TAPIS - VIDEO 1

    03

    2ème étape : Le nettoyage des tapis d'Orient s' effectue en deux temps. Tout d' abord, le tapis est nettoyé à la main à plusieurs reprises, à l' aide d' une grande quantité d' eau et de shampoings adaptés. A ce stade, environ 20% des saletés disparaissent définitivement du tapis.

  • Nettoyage tapis - Essoreuse

    NETTOYAGE TAPIS - L' ESSOREUSE vidéo 1

    04

    Troisième étape du nettoyage : Une fois le tapis propre, celui-ci est rincé à l' eau claire, gratté à l' aide de raclettes puis introduit dans une essoreuse XXL qui va permettre de le débarrasser de ses dernières impuretés.

  • Nettoyage tapis - Essoreuse - Video 1

    NETTOYAGE TAPIS - L' ESSOREUSE photos

    05

    Troisième étape du nettoyage : Une fois le tapis propre, celui-ci est rincé à l' eau claire, gratté à l' aide de raclettes puis introduit dans une essoreuse XXL qui va permettre de le débarrasser de ses dernières impuretés.

  • Nettoyage tapis - video 1

    NETTOYAGE TAPIS - VIDEO 2

    06

    2ème étape : Durant la seconde partie du nettoyage, le tapis est lavé à l' aide d' une machine professionnelle et de produits d' entretien adaptés. Nous pouvons affirmer que cette opération fait disparaitre au moins 20% des saletés du tapis.

  • Nettoyage tapis - Essoreuse - Video 2

    NETTOYAGE TAPIS - L' ESSOREUSE vidéo 2

    07

    Troisième étape : Le travail de l' essoreuse est essentiel. Il permet de nettoyer pas moins de 50% des saletés du tapis ! En effet, bien que nettoyées plusieurs fois, les fibres du tapis ont emmagasinées les couleurs et résidus persistants qui se sont mélangées au lavage. L' essoreuse permet de s' en débarrasser.

  • Nettoyage tapis - brossage - photo

    NETTOYAGE TAPIS - LE BROSSAGE

    08

    Quatrième étape du nettoyage : Nous brossons le velours des tapis une fois ceux-ci lavés et essorés afin d' éviter que la laine ne soit "pliée" dans tout les sens.


  • Nettoyage tapis - Sechage - Photo

    NETTOYAGE TAPIS - SALLE DE SECHAGE

    09

    cinquième et dernière étape du nettoyage : Nous disposons les tapis dans une salle chauffée et dénuée d' humidité. Ainsi les tapis Persans pourront sécher lentement avant d' être emballés et prêts pour expédition.

  • AVANT TOUTE CHOSE

    Afin d’éviter la détérioration plus ou moins rapide des tapis, il est souhaitable de tenir compte de quelques conseils d`entretiens simples qui reculeront l’échéance de leur restauration. En les suivant, on pourra prolonger de plusieurs années la vie de ces objets d'art. Quelle que soit l’origine d’un tapis, qu'il soit ancien, c'est-à-dire fabriqué par des artisans faisant leurs teintures et employant des laines filées à la main, ou qu’il soit plus récent, teint avec des produits chimiques et fabriqué avec des laines filées à la machine, tout tapis mérite que l'on s'attache le conserver. Même si on entretient celui-ci du mieux que l’on peut, la poussière s’incruste au plus profond de la trame, et, pour peu qu’il y ait un peu d’humidité, cela finit par former une croûte qui raidit le tapis sur l’envers ; avec le temps, la trame risque de se casser, ce qui peut donner naissance à des déchirures. Comme la plupart des utilisateurs n’ont pas de rivière d'eau claire à fort courant à leur disposition, ni de surface assez grande pour étaler les tapis au soleil, il faudra avoir recours aux nettoyeurs spécialisés, c’est à dire NOUS ! (Teinturerie et nettoyage à sec étant à exclure). La production et l'usage des tapis s’étant développés d’une manière considérable, on a créé dans tous les pays d'Occident de grands ateliers pour l’entretien et éventuellement la garde des tapis.

  • LE DÉPOUSSIÉRAGE

    La technique de dépoussiérage est la suivante : le tapis déroulé est passé dans une dépoussiéreuse, qui se compose d’un cylindre d’environ deux mètres de diamètre. Dans son axe central se trouve un arbre de métal sur lequel sont fixées, tous les dix centimètres environ, des lanières de cuir qui, tournant à grande vitesse sur l'axe, viennent frapper le tapis. Celui-ci est introduit dans cet appareil par une ouverture horizontale haute d’environ cinq centimètres et, entraîné par un système de crémaillère, il s'enroule sur un deuxième axe excentré ; il est retenu à l'extrémité par un ou plusieurs ouvriers selon sa dimension. Quand il arrive au bout, les ouvriers le tirent en arrière et le sortent du cylindre. Au fur et à mesure qu’ils le retirent, un aspirateur puissant, avec évacuation à l’extérieur, entre en action avant que la poussière ne se redépose. Le dépoussiérage est à déconseiller sur un tapis qui, pour une raison ou une autre, a une trame fragile ou craquante (raisons que l’on expliquera dans un prochain chapitre). D'autre part, cet entretien ne doit se faire que tous les cinq à six ans, car l'opération, assez délicate, pourrait finir par abîmer le tapis si elle était effectuée tous les ans ou tous les deux ans. En revanche, elle reste absolument nécessaire pour obtenir un bon lavage.



  • LA BATEUSE



  • LE NETTOYAGE



  • LE NETTOYAGE

    Le tapis, complètement dépoussiéré, est étendu a plat sur le sol (souvent de marbre ou plus souvent de béton lisse), qui comporte rigoles et bouches d'évacuation. Le tapis est arrosé au jet à grande eau et lavé avec du savon noir ou en paillettes, bien frotté avec un balai de chiendent dans tous les sens, puis rincé à grand jet jusqu'à disparition complète de la mousse et du savon pouvant rester sous les fibres. Il sera arrosé jusqu'à ce que l’eau sorte claire. Puis on roule le tapis bien serré, l'eau s’évacuant par les extrémités. On le piétine pour faire sortir l’eau plus vite. Cette opération est importante, car le poids du tapis mouillé est multiplié par trois ou quatre, ce qui rend son maniement difficile.

  • L' ESSORAGE

    On enroule ensuite le tapis dans une essoreuse tournant à grande vitesse, afin d'évacuer l’eau encore imprégnée dans la laine. Cette étape qui peut sembler banale est primordiale. L' essoreuse permet d' évacuer l' eau encore sale, mélangée aux teintures des tapis, bien que ces derniers aient été préalablement nettoyés avec soin. D' ailleurs, si nous enclenchions un nouveau cycle de lavage après essorage, lors du second essorage correspondant au second lavage, l' eau qui s' ecoulera des tuyaux de vidange de l' essoreuse sera, cette fois, claire et exempte de toute impureté. C' est la preuve que l' essoreuse (et le premier essorage) joue un rôle primordial dans le processus de nettoyage des tapis.



  • L' ESSORAGE













  • LE SECHAGE











  • LE SECHAGE

    Le tapis sera alors déroulé, puis suspendu a l'aide d'une grande poulie, sans toucher le sol. Cette opération a lieu dans une chambre de chauffe bien aérée ; il faut compter environ 48 heures pour que le tapis soit complètement sec. Pour les tapis teints avec des produits chimiques, on mélangera à l'eau des composants incolores qui fixent les couleurs (produits souvent employés en coiffure, qui ne risquent donc pas de détériorer les tapis), car, sans cette précaution, les teintures de mauvaise qualité risqueraient de couler les unes sur les autres, plus particulièrement sur les laines claires ou blanches, mais cet inconvénient est bien maîtrisé par les spécialistes du lavage des tapis; ils jugeront donc s’il y a lieu de laver avec ou sans produit chimique les tapis qui leur sont confiés, de les dépoussiérer. Ils devront donner toute garantie à cet effet. Les utilisateurs de tapis qui ont la possibilité de laver eux-mêmes leurs tapis ou qui ne peuvent les confier à un spécialiste, doivent suivre les conseils suivants : l’idéal est naturellement d’avoir un grand jardin, et d'être proche d'une rivière. Faute de dépoussiéreuse mécanique, le mieux sera de suspendre le tapis sur un câble solide, envers vers l'extérieur, et de le frapper avec un bâton jusqu'à évacuation complète de la poussière, puis de le laver comme indiqué plus haut, ou de le tremper dans une rivière et de le laisser rincer quelques heures. La rivière est le meilleur système pour bien dégraisser la laine, mais seulement sur des tapis certifiés teints à base de produits végétaux. Par contre, sans chambre de chauffe, il est déconseillé de suspendre le tapis, mais on pourra l'étendre à plat (envers au sol) sur l'herbe, à condition d'installer en dessous et par endroits un morceau de bois, de pierre ou de tout autre matériau non ferreux, afin que l’air circule au-dessous ; le fait de négliger cette précaution est une des causes du pourrissement des trames. Un tapis qui a été mouillé, soit par écoulement d’un pot de fleurs ou d'un bac à plantes placé dessus (un des cas les plus fréquents), soit par un verre de liquide renversé ou, dans le cas qui nous occupe, un tapis qui a séché au sol sans que l'air circule dessous, est souvent très altéré. Il n’est pas très astreignant de nettoyer les tapis tous les cinq à six ans, ceux-ci sont trop précieux pour qu’on les néglige. Le lavage-entretien du tapis a pour but, outre le nettoyage, la régénération des trames et permet, si celui-ci doit être réparé, d’exécuter le travail plus rapidement et à moindres frais. Dans le cas contraire, sur un tapis n'ayant pas été régulièrement entretenu et dont les trames sont devenues cassantes, le travail serait beaucoup plus long et onéreux, à condition que la réparation soit possible, ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas. Avant d'être restauré, un tapis devra toujours être lavé, car les laines employées sont neuves et propres et doivent s'accorder avec les tons du tapis lorsque celui-ci est propre ; autrement, lors du lavage suivant, les laines qui auront été remplacées au moment de la réparation apparaîtraient soit plus claires, soit plus foncées selon les cas.

  • LES TACHES

    La plupart des taches sur un tapis sont indélébiles ; seul le spécialiste peut en définir l’origine, mais, si l’on en connaît soi-même la provenance, cela facilitera le travail du spécialiste. Origines les plus courantes :
    - Taches provoquées par un liquide sucré (apéritif, café, liqueur, etc.). Si on s`en aperçoit, frotter immédiatement avec un chiffon blanc mouillé a l'eau chaude et laisser sécher.
    - Pour les taches de bougie fondue, de cire, de colle ou de produits similaires, on fera chauffer un fer à repasser, puis on étendra sur la tache un chiffon blanc mouillé. En passant le fer chaud dessus on la fera fondre, et avant qu'elle ne refroidisse, on frottera avec un chiffon. Tout doit disparaître.
    - Pour les taches provoquées par de la peinture ou de la teinture, le seul remède est de frotter avec un chiffon blanc imbibé de produit à base d'essence. Dans les autres cas (encre, teinture, d'iode, etc.), il n’y a pas de remède miracle ; la seule solution sera d’enlever les nœuds tachés en les remplaçant par de nouvelles laines, travail qui sera expliqué dans les pages qui suivent.
    - Si l'on s'aperçoit qu'un animal a uriné sur le tapis, laver immédiatement l'endroit à grande eau et bien laisser sécher. Si l'on s’en rend compte trop tard, il y a de fortes chances pour que l’acide pourrisse la trame, ce qui est un cas fréquent de dégradation. Si l’urine a seulement décoloré les teintes sans pourrir les trames, le remplacement des laines s’avère néanmoins nécessaire.





  • LES TACHES



  • RECOMMANDATIONS

    Ne jamais secouer un tapis par la fenêtre, car la secousse exercée risque de casser les trames, surtout si l’opération se produit régulièrement. De plus, cela a pour effet de faire glisser les nœuds et de déchiqueter les franges du tapis. Cela se comprend si l'on observe un fouet au bout duquel est attaché un morceau de ficelle ; après quelques claquements, la ficelle est complètement déchiquetée. Il se produit la même chose sur un tapis que l’on secoue. En revanche, on peut le suspendre sur l’appui de la fenêtre et le battre à raison d'une fois par semaine. Entre les périodes de nettoyage, dans la mesure du possible, un petit entretien est recommandé (outre le passage de l’aspirateur tous les huit à dix jours) : pour une proportion de deux tiers d’eau, ajouter dans une bassine un tiers d’ammoniaque (ou eau d’alcali de préférence), puis, avec une brosse de chiendent légèrement humectée, passer sur tout le tapis sans appuyer, ce qui aura pour effet de raviver les couleurs. Pour l'amateur de tapis qui ne peut confier le sien à un spécialiste et souhaite savoir si son tapis est teint avec des colorants chimiques ou végétaux, il existe un test très simple : le tapis étant au sol, prendre un chiffon blanc, le mouiller sur une petite surface au bout du doigt et frotter très fort, surtout sur les bleus et les rouges. Si la couleur déteint sur le chiffon, il faut en déduire que les laines ont été teintes chimiquement, car, sur les tapis anciens teints à base de produits végétaux, le chiffon restera blanc, ou un peu grisé du fait que le tapis est toujours exposé à la poussière, mais il n'y aura pas de trace de couleur. Ce test pratique est à la portée de tous. Il est à déconseiller d'employer pour le lavage tout produit détergent, lessive ou eau de javel, car aucune couleur ne résisterait. Employer uniquement du savon en pain ou en paillettes, avec une préférence pour le savon noir ou le savon de Marseille. Comme nous l'avons indiqué, il est déconseillé de confier son tapis à un teinturier (à moins que celui-ci ne le remette à un sous-traitant spécialiste), le nettoyage à sec sans dépoussiérage préalable étant fortement contre-indiqué. Les indications données sont valables pour toutes les sortes de tapis, qu’ils soient d'Orient, faits à la main ou fabriqués à la machine, noués ou non, tissés sans velours de laine, en coton, laine, soie ou toute autre matière employée à la fabrication. Les personnes qui s’absentent de chez elles pour des périodes plus ou moins longues devront dans la mesure du possible laisser le tapis étendu sur le sol, en étalant dessus des journaux. Surtout ne pas laisser entreposé dans un réduit non aéré, roulé, sauf pour une période courte (8 à 15 jours). En suivant ces recommandations, la durée des tapis sera doublée, voire triplée.


LIVRAISON GRATUITE
PARTOUT EN EUROPE

Nous livrons gratuitement nos tapis persans aux quatre coins de l' Union Economique Européenne.

Et nous n' oublions pas nos ami(e)s Suisses qui bénéficient également de cette offre.
L' AVIS DES CLIENTS
  • J'avais besoin d'un avis compétent sur mon tapis, et je l'ai obtenu très rapidement, et très gentiment! Merci beaucoup! Mme Munoz

  • Superbe tapis, très bons conseils. Merci à Michael et à toute son équipe

  • Très professionnels, rien à dire : Je recommande !

  • Réponse rapide et professionnels ; de vrais experts du tapis d' Orient

REGLEZ VOTRE COMMANDE A LA LIVRAISON
  • Nous sommes fiers d' annoncer à nos clients que nous sommes le seul magasin de tapis en ligne à leur proposer de régler leur commande à la livraison -> Vous réglez votre commande une fois votre tapis persan livré en main propre. Si le tapis ne vous convient pas, nous repartons avec ! Aucune obligation d' achat de votre part.

A PROPOS DE NOTRE SOCIETE

Le site marchand www.tapisdorient.net à été mis en place par la société SERENIART qui est l' exploitante de ce site (enregistrée auprès de la CCIP de Paris, www.ccip.fr, sous le numéro de Siret "492 843 727 00016 ").


NOTRE SIEGE SOCIAL
17 rue des Gobelins - PARIS
ile de France - 75013 - FRANCE
Tel: 0 695 133 060
Email: [email protected].
Copyright 2006/2023 SERENIART ©

SERENIART

Boutique en ligne de tapis Persans
17 rue des Gobelins, 75013 PARIS
$$$$
00 33 695 133 060
https://www.tapisdorient.net/images/entrepot-panorama.jpg
5 sur 5 pour 132 avis verifies google